Chic, confort et sérénité dans la salle de bain et les toilettes

Une baignoire, une douche, un lavabo et quatre murs… ça ne fait pas vraiment rêver. Il y a ce qu’il faut, c’est tout, de quoi assurer son hygiène quotidienne, sans vrai confort ni plaisir, alors qu’il peut y avoir beaucoup mieux, et jusqu’aux toilettes d’ailleurs. Les innovations et les éléments de déco sont là pour nous y aider, et la créativité des fabricants aussi. Fi de l’ordinaire salle de bain, et vive l’espace chic et intimiste idéal !

Faire de sa salle de bain un magnifique univers !

Pour se sentir bien, il faut que ce soit beau. C’est particulièrement vrai dans une salle de bain où la pureté et la lumière sont des atouts majeurs du bien-être. Après tout… n’y regarde-t-on pas le soin apporté dans les moindres détails de chaque élément ?
La salle d’eau ou de bain est devenue une pièce d’importance majeure pour de plus en plus de personnes. On y veut une ambiance, un style, un réel confort, une sensation de bien-être total puisqu’on est dans le plus simple appareil. Il est vrai que nous passons aussi plus de temps à nous occuper de notre apparence et de notre bien-être aussi. Il faut donc profiter de ces moments pour se relaxer et sortir apaisé autant que propre et «pomponné ».
Concepteurs et fabricants l’ont bien compris, et l’offre produit toutes catégories est devenue impressionnante. Compte tenu de cette multitude dans les carrelages, faïences, vasques, baignoires, robinetteries, douches, etc. il est bien difficile de réussir seul l’univers rêvé ! C’est là tout l’intérêt de faire appel aux professionnels de la branche.

Ces agenceurs décorateurs spécialisés ont une parfaite maîtrise des matériaux et composants, ce qui leur permet à la fois :

  • de faire les choix techniques les plus adaptés à la configuration et aux contraintes de l’espace considéré,
  • d’optimiser au mieux les espaces et volumes, ce qui est fréquemment très bien venu,
  • de proposer des harmonies magnifiques autant que des éléments coordonnés comme il se faut, jusqu’aux meubles bien sûr,
  • de trouver les équipements les plus adaptés, comme les chauffages sèche-serviettes.

Ils travaillent de manière comparable aux cuisinistes et décorateurs d’intérieurs en vous proposant des projets répondant à vos attentes et à vos possibilités, souvent avec supports visuels adaptés, comme les plans 3D. Avec eux, c’est aussi l’occasion d’aborder l’éclairage, souvent un gros point faible dans les pièces d’eau. Selon le cas, présence ou non de lumière naturelle, il existe des solutions, comme les très efficaces miroirs éclairants quand ils sont de qualité.

Aux toilettes, la satisfaction d’une hygiène parfaite

Quant à aller aux toilettes plus de 1800 fois par an, pourquoi ne pas s’offrir un véritable bien-être ? Ce qu’on l’appelle les « toilettes japonaises », en réalité nées en Suisse, mais très développées au Japon, peuvent plus simplement se nommer WC lavant. Ils se fondent sur le principe que l’eau chaude nettoie de façon bien plus efficace que le papier, et une fois essayés, il est vrai que l’on ne peut vraiment plus s’en passer.
Il en existe une gamme très étendue avec plus ou moins de fonctionnalités, jusqu’à l’excellence, avec du WC intelligent : ouverture automatique du couvercle à son approche, fermeture automatique en quittant la pièce, lunette ergonomique chauffante où chacun choisit sa température s’il le souhaite, éclairage LED en situation obscure (automatique et programmable), filtration des odeurs qui s’active dès que l’on s’assoit et s’éteint après usage, rinçage très performant, séchasse tout en douceur, fonctionnement silencieux, cuvette toujours impeccable… voilà les niveaux d’options que l’on peut atteindre.

Qualité de l’eau : souvent nécessaire, l’adoucisseur

Le tartre est un ennemi si souvent évoqué qui peut coûter cher en réparation, voire en changement de matériel (canalisations, lave-linge, lave-vaisselle, etc.). Un ennemi qui rend les carreaux, baignoires, vitres… ternes dans les salles de bain, et qui peut même être gênant pour la peau ! Le tartre est provoqué par une eau dite « dure », c’est-à-dire riche en ions calcium et (ou) magnésium. Dans certaines situations de chaleur (eau chauffée notamment) il se forme un dépôt de carbonate de calcium ou (et) de carbonate de magnésium, une précipitation sous forme de dépôt.
Sans danger pour la santé, le tartre encrasse parfois jusqu’à l’obturation les canalisations et pose de réels problèmes de fonctionnement des appareils. De plus, une eau dure a un faible pouvoir lavant, savon ou lessive ont peu d’effet et les textiles deviennent rêches du fait de la précipitation de carboxylate de calcium ou (et) de magnésium sur les fibres. Bref… que des inconvénients ! Les adoucisseurs proposés sur le marché domestique sont des appareils qui permettent de rendre l’eau douce, et donc d’apporter plus de confort… et d’économies.

Que d’eau ! Et si on en gaspillait moins ?

Dans la maison, salle de bains et toilettes sont les postes les plus consommateurs d’eau, nous le savons, et cela n’est vraiment pas satisfaisant pour la sérénité quand on sait par ailleurs combien cette eau est vitale et précieuse. Il est grand temps de tout mettre en œuvre pour l’économiser. La bonne nouvelle est qu’il existe un panel de solutions pour le faire sans nous priver pour autant des besoins en eau.
Nous connaissons déjà la chasse d’eau à deux boutons, pour choisir entre grand et petit volumes d’eau. C’est bien, mais il y a mieux, avec de nouveaux et ingénieux systèmes, simples à mettre en œuvre pour doser automatiquement la bonne quantité d’eau. L’adaptation se fait directement dans le réservoir.

Dans la salle de bains, pour la douche, on peut utiliser le pommeau de douche économique qui fait descendre le débit d’eau de 8 à 10 litres par minute sans influer sur le confort qui reste identique. En effet, la quantité moindre d’eau est compensée par l’air, qui est volontairement injecté afin de ne pas altérer la puissance des jets. Impossible de faire la différence ! Pour le lavabo, afin de ne pas gaspiller l’eau non plus, il existe aussi l’économiseur, un système très simple à mettre en place et qui agit de la même manière que pour le pommeau de douche, mais en permettant encore plus d’économie d’eau, jusqu’à 50 %.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *