ICI ET AILLEURS… Vivre le meilleur

Plus les instants de liberté sont rares, plus ils doivent être vécus intensément. Même passionnants, même gratifiants, un métier prenant ou des responsabilités certaines nous placent sous tension, qu’il faut savoir dissiper avec brio, quelques jours, pour mieux reprendre ensuite.
Il est évident que s’offrir l’exceptionnel c’est décupler les émotions, aviver intensément tous les sens, faire d’un rêve une réalité qui vous marque longuement, bien plus qu’un banal séjour n’importe où, fut-il même long?
Mais c’est quoi l’exceptionnel ? Pour Maison & Jardin actuels, c’est ce qui ne peut pas se vivre en temps ordinaire, tout simplement. Mais avec une pointe de magie, bien sûr ! Châtelain quelques jours dans une magnifique demeure, bohémien dans sa roulotte, apprenti bâtisseur qui ne sait pas ce qu’il peut faire de ses mains, pêcheur de saumon dans le Labrador, voyageur dans le silence du désert de Namibie ou la grandeur de la Patagonie, écureuil poète qui s’imprègne d’un monde perché dans les arbres… voilà de l’exceptionnel ! Nous allons en parler.
Mais avant, direz-vous, l’exceptionnel est aussi celui que l’on se crée dans la tête. C’est vrai ! Il faut laisser un peu de liberté à notre esprit pour qu’il s’évade et nous emporte. C’est primordial. Mais quand même ! Paritr, à deux pas de chez soi, ou quelque part là-bas dans l’un de ses terroirs emblématiques, ou plus loin encore dans d’autres cultures et paysages… c’est important. C’est la rupture, celle qui vous dit que vous changez de vie et qu’il vous faut à l’instant vous ouvrir à l’évasion. Exceptionnelle, bien sûr.

Les lointains exceptionnels

Tous les continents recèlent des trésors, qu’il s’agisse de patrimoine naturel ou culturel. Certains pays exercent depuis longtemps une réelle fascination dans nos pays d’Europe de l’Ouest, comme le Pérou, l’Egypte, la Tanzanie, le Maroc ou Ceylan, aujourd’hui Sri Lanka. Inspirant Orient, mystérieux peuples des Andes, fascinante route des épices et du thé, majestueuse faune des savanes tellement liée aux récits des grandes aventures et conquêtes !
Mais au-delà de ces classiques – des mythes quand même peu contournables !, il y a vraiment des voyages qui peuvent vous marquer à jamais, y compris des destinations que l’on évoque moins souvent. Mais aussi d’autres manières d’aller là où beaucoup vont pourtant. Des îles norvégiennes Lofoten au désert chilien d’Atacama, des parcs nationaux de Madagascar aux dunes omanaises des Wahibas, ces écrans XXXL font relativiser nos paysages quotidiens, surtout quand ça se passe non pas sur, mais dans l’écran… en direct !

Snob d’aller skier au Maroc ?
Franchement, laisser celles que l’on dit être les plus belles stations de ski du monde, Méribel, Valmorel, Courchevel, Les Menuires, Val Thorens… pour aller skier au Maroc, cela peut paraître des plus snob ! Pourtant… la station d’Oukaïmeden à un charme vraiment exceptionnel. Du vrai dépaysement. C’est la plus haute station de ski d’Afrique, mais le plus important est surtout qu’elle domine l’essentiel du paysage de ce Haut Atlas (la montagne des montagnes comme l’appellent les Berbères) et à plus forte raison la célèbre plaine du Haouz au loin. À une heure au sud de Marrakech, Oukaïmeden (l’Ouka, pour faire branché !) est riche de pistes bleues, vertes, rouges et noires, mais… d’un seul hôtel ! Tenu par des Français d’ailleurs, à la bonne humeur communicative ! La simplicité des lieux sied magnifiquement à leur grandeur. La magie y est totale, et « la frime » n’y a pas sa place parce que les regards… sont nécessairement tournés ailleurs. Pour le snobisme c’est raté, mais pour les souvenirs…
Et puis… plutôt que retourner sur Marrakech pour revenir en Europe, pourquoi ne pas rejoindre Ouarzazate, la Hollywood du Maroc ! C’est un véritable carrefour des rencontres qui attire des cinéastes, des touristes avides d’aventures, des écrivains cherchant la sérénité et la tranquillité, des sportifs et randonneurs, et tous ceux qui veulent passer uniquement de bonnes vacances et repartir avec du bonheur dans le cœur. Il y a de quoi satisfaire bien des curiosités.

Chasser la grouse en Écosse !
Les passionnés de chasse ou de pêche savent quelles émotions on peut retirer de se retrouver dans des lieux immenses, des paysages nouveaux, face à une faune méconnue. En Écosse, par exemple, la chasse devant soi est sportive, pratiquée dans des conditions et sur des territoires difficiles. S’il faut une bonne condition physique pour parcourir les légendaires « moors » écossais, chasser la tout aussi légendaire « grouse » c’est peut-être plus simplement revenir avec un lièvre, ou une bécasse, mais plein de grands moments dans la tête. Sacrée lagopède ! Ailleurs, c’est peut-être la pêche au gros dans l’océan Indien ou la pêche au brochet dans les torrents du Yukon, au nord-ouest du Canada, qui vous mettront les embruns ou les souvenirs des forêts immenses dans les yeux et le cœur.
En train, à pied, en bateau ou à cheval, pour pêcher ou pour rêver, les horizons lointains sont résolument exceptionnels, pour vivre intensément, dans le luxe ou la simplicité.

L’exceptionnel est aussi au cœur de la France !

Si l’hexagone est réputé dans le monde entier, c’est vraiment qu’il recèle de l’exceptionnel. Certes, ce n’est pas aussi évident à percevoir quand on y vit, car trouver un bon gâteau quand on a l’habitude de manger des pâtisseries gourmandes… évidemment, c’est plus compliqué. Mais ne faisons pas les enfants gâtés ! L’exceptionnel, en France, tient aussi, justement, dans les extrêmes richesse et diversité des possibilités.

De la poterie à la découverte de l’aquarelle
Quel que soit l’hébergement retenu, insolite ou plus traditionnel, mais au charme certain, une escapade peut facilement devenir exceptionnelle aussi par ce que vous y faites. N’êtes-vous pas de celles et ceux qui soupirent au quotidien de ne jamais avoir le temps de faire quelque chose de vos deux mains, de laisser parler l’artiste qui dort en vous ou d’apprendre techniques ou disciplines qui vous passionnent ? Même si se reposer sur une plage peut être bienfaisant pour le corps, et s’amuser dans l’eau bienfaisant pour la vie de famille, oser prendre le temps de se faire plaisir dans des domaines que vous n’abordez jamais au quotidien et qui vous tentent pourtant est du loisir d’exception, par définition !
Depuis les années 2000, surtout, des artistes, des artisans, des techniciens ou des jardiniers et paysans proposent de partager leurs talents et savoir-faire avec des personnes motivées. Petits groupes et convivialité y sont presque toujours de mise. Mais c’est l’expérience, vraie, qui est des plus enrichissantes. En choisissant ces gens pour qui c’est le métier et le quotidien, nul risque de tomber dans l’approximative découverte de la poterie ou de la basique cuisine locale. L’exceptionnel est d’apprendre vraiment en découvrant aussi les astuces et petits secrets du métier, tout en se faisant plaisir et en échangeant avec d’autres personnes !

De la petite chambre sur roue au logement grand confort
Parmi les nombreux hébergements « insolites » dont dispose notre territoire, grâce à de dynamiques hôtes passionnés et créatifs, l’exemple de la roulotte est peut-être le plus évocateur. Certes, la Yourte ou le Tipi nous emmènent en Mongolie ou dans les plaines d’Amérique du Nord, ce qui est déjà exceptionnel, et dormir dans les arbres c’est magique. Mais la roulotte est encore plus évocatrice de voyage, par sa potentielle mobilité. C’est que depuis la seconde moitié du dix-neuvième siècle où il est apparu, cet habitat mobile s’est développé sous différentes formes avant de tomber presque dans l’oubli jusqu’à… il y a à peine vingt ans. Une structure en bois ou bois et métal en guise de coque, posée sur des essieux, des roues, un marchepied ou quelques marches pour y accéder, voilà le point commun des modèles originels dans lesquels vivaient gens du cirque, forains, bergers… ou des populations nomades nommées traditionnellement ou familièrement Manouches, Gitans, Bohémiens, Tsiganes, Romanichels…
Aujourd’hui disponible dans le tourisme en une bonne variété de grandeurs et de formats, depuis les petits modèles de la taille d’une chambre sur roues à ceux d’une vaste caravane de luxe, la roulotte devient chambre d’hôtes ou gîte. C’est que, simples ou luxueuses, les roulottes peuvent très facilement proposer une diversité de finitions qui permettent d’offrir des hébergements tous différents, joyeux et éminemment sympathiques, d’où leur succès. Mais si vous préférez voir plus grand… il existe aussi en France de fabuleuses demeures à découvrir !

La Provence, L’Exception ! Domaine de Saint-Médard

La réalité peut sans conteste dépasser les images de cartes postales et concrétiser nos plus beaux rêves quand elle offre en un même espace toute la vision poétique des plus beaux lieux de France, ou du monde. La Provence est de ceux-là, avec ses senteurs, ses couleurs, ses lumières célèbres dans le monde entier, que tant de peintres et artistes honorent depuis des décennies.
Or, la Provence s’offre dans toute sa poésie au Domaine de Saint-Médard. Tout est là, réel, pur, magnifique ! L’authentique bastide et ses dépendances, les vénérables platanes à l’ombre bienfaisante, les jolies restanques de pierre supportant les emblématiques lavandes, les cyprès impeccables pointant les étoiles, le magnifique réservoir d’eau du XVIIIéme qui piège le ciel si près du sol, le potager gourmand et l’oliveraie aux arbres séculaires… Et la vigne, vaste tapis soigné du paysage, aux promesses de nectars ensoleillés. Les poteries d’Anduze aussi.
Et la vue, la vue ! Immense, qui embrasse toute la puissance de la Provence jusque dans ses lointains ; sans doute la plus belle des visions sur la Sainte-Victoire depuis les contreforts du Lubéron. Pins, forêts, cigales et mûriers, rien ne manque. Surtout pas le calme en tout cas, qui ajoute encore plus de grandeur aux lieux. Ce Saint-Médard-là s’offre à qui recherche l’âme d’un terroir et le patrimoine naturel et historique de la Provence, le raffinement en plus.

Une propriété bien française !
Le Domaine de Saint-Médard appartient à la famille Ott. Si l’homme d’affaire sillonne le monde pour entreprendre, notamment, c’est pourtant sur la Provence que va son cœur. « L’endroit où je me sens le mieux, c’est ici, à Saint-Médard, avec ma femme et mes enfants, au milieu des vignes et des bois alentour. J’ai pour la Provence, une passion amoureuse depuis mon enfance, lorsque nous venions avec mes sœurs et mes parents », dit-il. Mais le choix pour ce domaine tient aussi au fait qu’il « aime construire et produire », d’où son investissement important depuis plus de 10 ans dans le vignoble et les vins « grâce aux conseils et au savoir-faire des vignerons qui m’entourent ».

Domaine de Saint-Médard, côté vignoble
Implanté à La Tour-d’Aigues, dans le Vaucluse, entre Salon-de-Provence et Manosque, le Domaine de Saint-Médard est adossé contre le Parc Naturel Régional du Lubéron. Idéalement exposé et dans un environnement protégé, il s’étend sur 40 hectares, dont 16 hectares de vignes matures, parfaitement entretenues dans le respect de cet environnement précieux et de ses paysages. Sur un sol argilocalcaire sablonneux, généreux et bien drainé, exposé plein sud, les différents cépages offrent des raisins d’excellente qualité, propices à l’obtention de vins blancs et rosés de grande qualité. Les nectars du domaine ont d’ailleurs été honorés de la médaille d’argent au salon de Paris, en 2016.
Le rosé Lucky Bear, talentueux éveilleur de papilles, et le blanc de Saint-Médard, franc et équilibré, se découvrent au domaine, mais également sur la boutique en ligne. Ils font la fierté de Jean-François Ott, propriétaire (lire encadré), très investi dans le chemin d’excellence qu’il suit pour son domaine.

Domaine de Saint-Médard, côté séjour
Agresse rare, confidentielle, le Domaine de Saint-Médard vous ouvre l’intégralité de sa bastide soigneusement restaurée, de ses dépendances, de son environnement exceptionnel aménagé avec beaucoup de raffinement, si vous le souhaitez. 750 m² de surface habitable de très grand standing ou rien ne manque d’autres que les rires et la bonne humeur des nombreuses personnes qu’elle peut recevoir. Idéale pour de grands moments en famille ou entre amis, notamment, à moins que vous ne souhaitiez y recevoir vos clients de marque ou vos collaborateurs.
La Bastide offre une surface de 600 m² sur trois niveaux avec des aménagements remarquables aux finitions très soignées. L’espace est de mise avec par exemple quatre très belles pièces de réceptions et deux salons en enfilade, une salle de jeux, une cave à vin, une salle à manger et une cuisine parfaitement équipée (sans compter les diverses pièces de commodités), au rez-de-jardin. Aux étages, huit chambres, chacune avec salle de bain et toilettes. Certaines disposent d’un dressing, quant à l’appartement principal il présente sa propre cheminée, un bureau, une mezzanine.
S’y ajoute la Maison de gardiens : 150 m² de charme qui peuvent tout à fait être autonomes avec ses chambres, ses salles de bains et toilettes, son séjour et sa cuisine. Petite touche sympa : l’atelier en rez-de-jardin.
Mais il y a fort à parier que vous passerez de longs et délicieux moments au jardin : tout y est pensé pour le songe, le repos, le plaisir et la promenade. La grande piscine n’a d’égale que la terrasse ombragée. Où les ballades dans les oliviers, le potager et les vignobles, peut-être, et bien sûr les salons intimes disséminés ici et là… toujours dans un environnement majestueux.

Profiter de l’« Expérience Saint Médard »
Domaine viticole oblige, choisir de séjourner à Saint-Médard c’est profiter de l’occasion de le découvrir. Un guide vous emmène sur un parcours œnologiquedes plus enrichissants, avec présentations des savoir-faire et dégustations des vins.
Le domaine vous propose également un itinéraire de découverte de la région en véhicules de collection, une bien plaisante manière de renouer avec le passé dans ces espaces intemporels. Mais vous disposez également de vélos électriques pour aller chercher le pain frais (même si le petit déjeuner est compris) ou découvrir les villages alentour… et aller jusqu’aux berges de la Durance, peut-être.
La Tour-d’Aigues, avec tous commerces, n’est qu’à 5 min, et pour un petit plongeon dans la Méditerranée, il ne faut qu’une heure (en voiture cette fois !). Mais notons quand même que cette partie de la Provence, dans un rayon de 50 km, est si belle et si riche que vous n’aurez sans doute pas envie de vous en éloigner ! Ni du domaine d’ailleurs, si propice au repos.

Accès très facile au domaine : autoroute à 10 min, gare TGV Aix-en-Provence à 30mn, Aéroport international de MARSEILLE-PROVENCE à 45 min.

Et pourquoi pas La Résidence Paris !
La famille Ott vous propose également une adresse exceptionnelle entre le quartier d’affaires de La Défense et les Champs-Élysée, à Neuilly-sur-Seine. La Résidence Paris est un lieu rare, pour les amateurs de luxe vrai souhaitant goûter à l’art de vivre à la française le temps d’un séjour incognito. 800 m2 d’espace de vie soigneusement décoré et design au milieu de 1500 m² de jardin privé ! Les prestations, équipements et services sont dignes d’un palace parisien, mais avec le charme incomparable d’un hôtel particulier.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *