Ameublement et décoration… des tendances, des styles, mais pas de mode !

L’habitude prise, au plus fort des années de consommation débridée, en seconde moitié du siècle dernier, d’appliquer le principe d’effet de mode à la déco et aux ambiances intérieures, n’a plus sa place à une époque où nous voulons nous engager vers le développement durable. Changer de mobilier et de décoration parce que des « impulseurs de mode » nous y incitent afin de servir les industriels de ce secteur est désormais absurde. 

Faire appel au talent des artisans plutôt qu’aux produits de série en grande surface, adopter des créations de haute qualité donc durables, préférer les savoir-faire de France ou les fabrications artisanales de pays en développement, rechercher les produits recyclables ou issus du recyclage, choisir des matériaux sains et des modes de fabrication plus propres, réaliser soi-même certains aménagements ou meubles… voilà les vrais critères de « la nouvelle mode »… que l’on souhaite elle-même très durable !

FAITES-LE VOUS-MÊME ! 

Puisque la grande tendance est d’acheter français et de faire confiance aux produits français, faisons aussi honneur à notre langue et… parlons français ! Donc pas de DIY, ici, ni sa signification Do It Yourself, mais bien « faites-le vous-même ! ». On ne peut pas s’agacer de la mondialisation des échanges et en même temps s’y inscrire avec une langue qui lui est propre.

Sans aucun doute le temps du confinement, obligé par la COVID 19, a-t-il incité beaucoup de personnes à se lancer dans du fait maison, autant pour du bricolage, de la cuisine ou des petits aménagements. En ameublement et décoration, il y a des domaines qui s’y prêtent tout particulièrement et permettent de faire de réelles économies tout en s’offrant exactement ce dont on a besoin. Du 100 % personnalisé et sur mesure. 

Grâce aux spécialistes de la vente de mousse sur mesure, vous pouvez réaliser des aménagements sympas pour la chambre, pour les enfants, pour le salon ou pour l’extérieur. Un matelas sur mesure, un espace salon à la marocaine, un salon de jardin grand confort et détente maximale, et même un lieu spécifique pour les jeux de vos enfants où la mousse sécurise l’espace, sert à réaliser des formes ludiques, et s’utilise pour réaliser sièges et couches (pour la sieste que les chers bambins vont adorer). Grâce à des tutos sympas ou un réel sens de la créativité et du travail simple, mais bien fait, vous pouvez ainsi créer des univers ultras sympas à prix vraiment très sage.

Talents d’artisan d’art pour de très belles créations

Mais d’un autre côté, nous pouvons être fiers de voir combien notre histoire française reste marquée par les styles des époques successives. Riche patrimoine que l’on doit à des artisans d’art très talentueux, qui ont su réaliser des prouesses d’ébénisterie, de marqueterie, d’incrustation, de tapisserie, de sculpture… Aujourd’hui ces mobiliers et objets (horloges, lampes, vases, tentures…) gardent tout leur intérêt dans les demeures historiques ou dans des espaces de très haut standing, mais sont peu appropriés à nos critères actuels de confort. Raison pour laquelle les artisans d’art de notre époque font preuve d’une réelle ingéniosité pour nous présenter des créations extraordinaires, contemporaines, baroques, fantaisistes ou minimalistes en utilisant l’excellence des pratiques et savoirs faire ancestraux, qu’ils allient à de nouvelles matières et manières de travailler. 

Les meubles d’exception, qu’ils réalisent à la demande ou imaginent de leur propre inspiration, sont donc de formidables faire valoir des beaux intérieurs actuels, autant qu’une contribution à la perpétuation des métiers d’art et un judicieux investissement. Eux-mêmes libérés du carcan des styles auxquels ils ne pouvaient pas (ou peu) dérogés autrefois, les artisans d’art sont devenus des artistes à part entière. C’est si vrai que les belles réalisations trouvent leur place dans les musées autant que dans les salons consacrés aux arts, etc. ; donc, aussi, dans les salons et pièces à vivre des personnes amoureuses de très beaux meubles et qui veulent garder une liberté et une originalité stylistique dans les ambiances de leur habitat.

Talents de designers et d’artisans nouvelle génération pour du confort décontracté

En même temps, jamais la créativité n’a été aussi grande qu’aujourd’hui, et jamais la création n’a résulté d’autant de moyens nouveaux. En effet, il y a une conjoncture extrêmement propice à l’émergence de nombreuses nouveautés, et à l’apparition de tendances qui risquent de s’inscrire dans le temps. 

Les hautes technologies, l’apparition de nouveaux matériaux ou de nouvelles manières de travailler les matières (découpe laser, imprimantes 3D, par exemple), les outils numériques d’aides à la création, et le e-commerce rendent très attractive la création de meubles et objets puisqu’elle permet d’alléger les étapes de créations et de valoriser la part strictement manuelle de fabrication. Écoles de design, pépinières d’entreprises, aides à l’installation… s’y ajoutent et facilitent l’émergence de nouveaux talents. « Mais le marché n’est pas extensible à volonté », pourrait-on dire ! Dans les nouvelles manières de penser l’économie durable, SI ! 

Certains concepts de mobilier et déco se sont développés autour des années 80-90 avec un réel succès qui ne se dément pas encore vraiment, grâce à l’ingéniosité de leurs principes : du meuble à monter soi-même, accessible, plutôt neutres dans son apparence, fonctionnel… Réalisé industriellement en grand nombre, il montre toutefois 

ses limites, car son apparence est marquée et immédiatement reconnaissable dans tous les intérieurs où il est présent. La lassitude s’installe peu à peu, surtout quand il s’agit en plus d’une fabrication importée et dont l’inscription dans le développement durable est discutée. 

C’est dans cette évolution-là que les nouveaux artisans s’inscrivent : ils produisent des meubles et objets simples et jolis de grande qualité, en France, le plus possible à partir de matériaux issus de nos forêts ou de nos entreprises, et sans l’ambition d’occuper le plus possible le marché. En effet, grâce à de petites séries bien pensées et à une réelle éthique de fabrication et de commercialisation, ils sont de plus en plus nombreux à alimenter finalement le plus grand magasin d’ameublement et déco de France, avec le choix et l’originalité la plus large ! Artisans… première entreprise de France ? Oui, mais première « grande surface » aussi.

Des mots d’ordre quasi généralisés : le recyclage, le recyclé, le naturel et le responsable

Si la conscience écologique a énormément de chemin à faire encore à l’échelle de la société tout entière pour nous rendre fondamentalement acteurs de nos paroles et revendications, il y a de plus en plus de personnes qui concrétisent au moins pour partie un mode de vie et de consommation plus responsable. Moins de gaspillage, moins de déplacements inutiles, moins de jetables, moins d’obsolescence programmée, plus d’achats réfléchis, plus de recherche de ce qui dure, plus de réparable, comme c’était toujours le cas autrefois. Pour le coup, rien de nouveau sous le soleil, mais bien un retour en force de valeurs que nos aïeux appliquaient avec détermination, pour raison… financière surtout. Car si le principe est le même à nouveau, la raison est différente ! 

Nous sommes désormais plus attentifs aux aspects environnementaux et humains. Conscients que les ressources sont vraiment épuisables, que les pollutions sont dramatiques pour l’air, l’eau, le sol, la diversité biologique et notre santé, nous préférons des produits réalisés assez près de chez nous, à base de matériaux qui peuvent se recycler ou qui sont renouvelables, comme le bois que nous voulons issu de forêts en gestion durable (labels FSC et PEFC).   

Mieux encore, nous commençons enfin à nous laisser séduire aussi par des créations réalisées à partir de matériaux recyclés, ce qui est un grand pas pour un moindre pillage des ressources. Ainsi, les concepteurs et fabricants de mobiliers et objets déco, imaginent de belles et originales réalisations à base de verre recyclé, de plastiques, pneus, bois, métaux, objets… recyclés. Naît d’ailleurs de cela une certaine tendance : celle de relever le défi d’un logement le plus neutre possible. Des styles sympas naissent et s’affichent, mais il faut vigilance garder eu égard aux quelques profiteurs (production de masse surtout) qui, jouant sur ce mouvement, fabriquent des meubles à partir de faux objets recyclés (palettes neuves, pneumatiques neufs, voiles de bateaux neuves, etc.). Une fois repérés ces fabricants sans scrupules, la voie est grande ouverte vers tous les nouveaux créateurs véritablement… responsables. 

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *